Observatoire de la régionalisation

12/11/2014

Les cinq projets « Territoires de Soins Numérique » retenus en région

Nous vous en parlions déjà le 13 Octobre dernier dans cet article, cinq projets, sur les 18 portés par les Agences Régionales de Santé (ARS), ont été retenus, le 16 septembre 2014 par le Premier Ministre, dans le cadre de l’appel à projets national « Territoire de Soins Numérique ».

Ce projet national est destiné à favoriser l’émergence de territoires d’excellence en matière d’utilisation d’outils numériques dans le domaine de la santé.
Déployés sur la période 2014-2017, ces 5 projets bénéficient d’une enveloppe globale de 80 millions d’euros dans le cadre des investissements d’avenir. Au terme du programme, « les solutions qui auront démontré leur efficacité seront généralisées », selon le Ministère.

  • Le projet XL-ENS (Landes Espace Numérique de Santé) porté par la région Aquitaine, vise à réduire les distances et délais de prise en charge notamment dans le cadre de pathologies chroniques, via la mise à disposition d’un service de santé de proximité, matériel et immatériel, pour diminuer les inégalités d’accès aux soins. S’étendant sur les territoires de l’Est et du Nord du département des Landes, ce projet concernera 225 859 habitants et disposera d’un budget de 10 millions d’euros
  • Le projet E_TICSS (Territoire Innovant Coordonné Santé Social) porté par la région Bourgogne, vise à améliorer le parcours de santé des patients, notamment des personnes âgées et autour des pathologies cardio-vasculaires, neurovasculaires, de la cancérologie et du diabète, en proposant des « bouquets de services » définis sur la base des besoins en santé remontés du terrain, et en améliorant la coordination des professionnels, qu’ils soient du secteur public ou privé, du champ sanitaire ou médico-social. S’étendant sur le territoire du Nord de la Saône et Loire (Autunois-Morvan, Creusot-Montceau, Chalonnais, Bresse bourguignonne), ce projet concernera 350 000 habitants et disposera d’un budget de 12,5 millions d’euros
  • Le projet TerriS@nté (« Le numérique au service de la santé en métropole du Grand-Paris ») porté par la région Ile-de-France, vise à améliorer la coordination du parcours de soins entre la ville et l’hôpital, grâce au déploiement massif de solutions numériques qui facilitent en même temps le travail des professionnels et l’accès aux soins des patients, tout en veillant à la réduction des inégalités de santé. Il s’agit d’un projet médical au service de l’ensemble de la population, offrant des solutions spécifiques aux malades chroniques et atteints de cancer, femmes enceintes et nourrissons, jeunes ainsi qu’aux personnes âgées en perte d’autonomie. S’étendant du Nord-Ouest du Val-de-Marne (Gentilly, Kremlin-Bicêtre, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Thiais, Arcueil, Cachan et Villejuif) jusqu’à l’Ouest du 13ème arrondissement de Paris, ce projet concernera 370 000 habitants et disposera d’un budget de 20 millions d’euros
  • Le projet PLEXUS-OI (PLateforme d’Echange pour les nouveauX Usages des TIC en Santé dans l’Océan Indien) porté par l’Océan Indien, vise à moderniser l’offre de soins en généralisant l’usage d’outils numériques par l’ensemble des acteurs et en facilitant l’accès des usagers aux différents services de notre système de santé. Des orientations stratégiques ciblées autour du diabète, de l’insuffisance rénale et cardiaque ainsi que des accidents cardiovasculaires. S’étendant sur le territoire Nord-est de l’île de la Réunion (Saint Denis, Sainte Marie, Sainte Suzanne et Cirque de Mafate), ce projet concernera 200 000 habitants et disposera d’un budget estimé à 21 millions d’euros
  • Le projet PASCALINE (PArcours de Santé Coordonné et Accès à L’Innovation NumériquE) porté par la région Rhône-Alpes, vise à améliorer l’accompagnement de la personne, notamment dans le cadre de maladies chroniques, de dépendance et de handicap, tout au long de son parcours et lui garantir une meilleure qualité de prise en charge. S’étendant sur 27 communes et couvrant les territoires de l’Est de Lyon à Bourgoin-Jallieu (Isère), ce projet concernera 235 000 habitants et disposera d’un budget de 16,5 millions d’euros

One Response

  1. [...] Les cinq projets « Territoires de Soins Numérique » retenus en région [...]

Poster un commentaire


− deux = trois