Observatoire de la régionalisation

29/01/2013

Les priorités de la politique de santé en 2013

Marisol_TouraineLa Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a présenté mercredi 23 janvier ses vœux à la presse. A cette occasion, elle a évoqué les différents chantiers qui attendent la santé en 2013. Si elle n’a pas détaillé les futures mesures, elle en a revanche précisé la teneur et fixé le calendrier. Marisol Touraine a également précisé à cette occasion que le décret instituant un « Sunshine Act à la française » sur l’obligation de déclaration de liens d’intérêts entre les professionnels de santé et les laboratoires était prêt et devrait être publié « très prochainement ».

L’annonce des chantiers prioritaires de la santé en 2013

La Ministre de la Santé et des Affaires sociales a ainsi annoncé mercredi 23 janvier les grandes lignes de sa stratégie nationale de santé qui doit fixer « le cadre de notre action sur les prochaines années ». Cette stratégie nationale de santé portera en priorité sur les points suivants :

  • la réduction des inégalités de santé
  • l’accès aux soins
  • la médecine de proximité
  • le parcours de santé du patient
  • la prévention

Sans surprise, l’Hôpital public se trouve au centre de la stratégie nationale de santé. Marisol Touraine attendra toutefois les conclusions du rapport Couty sur le pacte de confiance à l’hôpital avant d’annoncer plus en détail les mesures. Pour mémoire, Edouard Couty, directeur d’hôpital et conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, a été chargé en novembre 2012 de la présidence du comité de pilotage chargé de consulter tous les acteurs du secteur afin de proposer des pistes des réflexion pour une réforme de l’hôpital public. La remise des conclusions du comité devrait avoir lieu à la mi-février.

Les agences sanitaires –montrées du doigt par le dernier rapport de la Cour des comptes qui dénonce une surmultiplication de ces agences- devraient encore faire l’objet d’une réorganisation, comme d’autres opérateurs publics travaillant dans le champ de la santé. Marisol Touraine a annoncé une simplification du paysage, jugé « trop foisonnant pour être totalement satisfaisant » car « la diversité des agences peut amener à un manque de lisibilité de l’action publique ». La ministre a cependant annoncé « ne pas savoir aujourd’hui à quoi aboutira cet examen et cette mise à plat ». Marisol Touraine a aussi évoqué un « examen » de la question de la pharmacovigilance.
Enfin, à plusieurs reprises, Marisol Touraine a confessé son intention de reprendre en main le pilotage des ARS. En cause, la trop grande diversité des orientations stratégiques des ARS qui compromettrait l’égalité des patients face au système de santé. Cette tendance s’était déjà fait sentir lors de la « valse des Directeurs d’ARS » avec les nombreuses mutations de fin d’année 2012. Une fois encore, il semble que l’Etat ne veuille pas trop lâcher prise sur la fonction régalienne qu’est la santé publique. La décentralisation annoncée par la loi HPST s’en tient ici à un rapprochement de l’échelon d’application des politiques de santé, et non l’échelon de décision.

2 Responses

  1. […] Les priorités de la politique de santé en 2013 | Observatoire de la régionalisation […]

  2. […] Les priorités de la politique de santé en 2013 | Observatoire de la régionalisation. La Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a présenté mercredi 23 janvier ses vœux à la presse. A cette occasion, elle a évoqué les différents chantiers qui attendent la santé en 2013. Si elle n’a pas détaillé les futures mesures, elle en a revanche précisé la teneur et fixé le calendrier. Marisol Touraine a également précisé à cette occasion que le décret instituant un « Sunshine Act à la française » sur l’obligation de déclaration de liens d’intérêts entre les professionnels de santé et les laboratoires était prêt et devrait être publié « très prochainement ». […]

Poster un commentaire


deux × deux =