Observatoire de la régionalisation

30/01/2012

La Communauté de l’Observatoire réunie autour de l’éducation et l’accompagnement du patient

Le 14 décembre dernier, à l’occasion de la réunion portant sur l’Education Thérapeutique du Patient, la communauté de l’Observatoire s’est réunie pour partager des points de vues sur les apports et les limites de la loi HPST dans le champ de l’éducation et de l’accompagnement des patients.

Annabel Dunbavand (conseiller médical auprès de la FNMF), Catherine Tourette-Turgis (Directeur des enseignements en éducation thérapeutique à la Sorbonne) accompagnée d’une de ses élèves « patiente experte » et le Professeur Jacques Massol (Institut Phisquare) sont invités à partager leur point de vue.


 > Lire la suite…

20/12/2011

Les premiers documents disponibles relatifs à l’Education Thérapeutique du Patient

La Communauté de l’Observatoire de la Régionalisation s’est réunie mercredi 14 décembre au Café des Editeurs pour réfléchir sur les perspectives de l’Education Thérapeutique du Patient. Riche en enseignements, le compte-rendu de cette réunion sera disponible aux membres de la Communauté dès janvier 2012.

Cependant, vous pouvez, dès à présent, consulter le diaporama, communiqué par Catherine Tourette-Turgis, Directrice des enseignements en éducation thérapeutique – UPMC – Sorbonne Universités, qui présente de manière plus exhaustive son projet de « l’Université des patients ».

Par ailleurs, rédigé et diffusé par Hospimédia, agence d’information du secteur hospitalier, l’article suivant reprend les constats de l’étude publiée par l’Observatoire de la Régionalisation, qui ont servis de base aux échanges de la Communauté.

12/12/2011

La Communauté de l’Observatoire se réunit ce mercredi 14 décembre 2011

C’est au Café des Editeurs que se réunira ce mercredi 14 décembre l’ensemble de la Communauté de l’Observatoire autour de la problématique suivante : L’éducation thérapeutique et l’accompagnement des patients : quelles perspectives dans le cadre de la régionalisation du système de santé et de la loi HPST ?

Cette matinée de travail aura pour objectif d’élaborer une plate-forme de propositions destinées à accélérer le développement de l’ETP en ambulatoire et la mise en place des actions d’accompagnement. Plus spécifiquement, l’Observatoire formulera des recommandations concrètes pour définir le cadre règlementaire des actions d’accompagnement.

Les différents intervenants représenteront chacun un acteur du système de santé. Il s’agira notamment de Catherine Tourette-Turgis, Directrice des enseignements en éducation thérapeutique UPMC – Sorbonne Universités, accompagnée d’une « patiente experte », d’Annabel Dunbavand, Conseiller médical, Direction Santé de la FNMF et de Jean-Louis Touraine, Député du Rhône et médecin.

Retrouvez dès à présent, en cliquant sur le lien suivant, le document de travail qui servira de base à nos échanges, que nous espérons fructueux!

14/11/2011

« L’éducation thérapeutique et l’accompagnement des patients depuis la loi HPST », publication de la deuxième étude de l’Observatoire

Dans le cadre de son analyse sur la régionalisation du système de santé français, l’Observatoire de la Régionalisation publie une seconde étude thématique sur l’éducation thérapeutique et l’accompagnement des patients depuis la loi HPST.

En donnant un fondement légal et un cadre réglementaire précis, la loi HPST a reconnu, en 2009, pour la première fois en France, la légitimité de l’éducation thérapeutique et des actions d’accompagnement patients dans le parcours de soins et la prise en charge des pathologies chroniques.

Aussi, l’Observatoire dresse, dans cette étude un premier bilan de la mise en place des programmes d’éducation thérapeutique, des programmes d’apprentissage et des actions d’accompagnement. Elle analyse les perspectives de l’éducation thérapeutique et de l’accompagnement des patients dans le nouveau contexte de la loi HPST.

La vingtaine d’entretiens menés auprès des experts de l’Observatoire de la Régionalisation, de responsables d’ARS, de représentants d’associations de patients, de professionnels de santé et de responsables de laboratoires pharmaceutiques en charge de programmes d’apprentissage a permis de valoriser des retours d’expériences de différentes parties prenantes.